Tout sur la politique

12 mars 2020

Alertes Recevez des alertes lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est publié sur le Web International12 mars 2020

Alertes

Recevez des alertes lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est publié sur le Web
International12 mars 2020  

ACTUALITÉS

1 day ago

ACTUALITÉS

2 days ago

ACTUALITÉS

  • La Voix du Nord

    Migrants: Emmanuel Macron et Angela Merkel invités à se rendre en Turquie le 17 mars

    La Voix du Nord
    Nous allons nous réunir (avec Angela Merkel et Emmanuel Macron) à Istanbul la semaine prochaine, mardi (17 mars) », a dit Recep Tayyip Erdogan, selon des propos rapportés mardi par l'agence de presse étatique Anadolu, ajoutant que le chef du ...
  • Sciences et Avenir

    Coronavirus: paniquée par d'éventuelles contaminations, une ville allemande en quarantaine

    Sciences et Avenir
    Ecoles vides et rues encore plus désertes que d'habitude: la petite ville de Neustadt/Dosse dans le Brandebourg vit au ralenti depuis le weekend dernier par crainte d'une propagation du nouveau coronavirus. La raison: plusieurs enseignants d'une école ont ...
  • L'Obs

    « La Terre vue de l'espace », le grand saccage

    L'Obs
    Un bon millier de satellites scrutent notre planète, dont ils suivent les phénomènes naturels, mais aussi les changements imputables aux hommes. C'est ce que donne à voir ce documentaire, au titre un peu trompeur, car il alterne images spatiales et scènes ...
  • Le Monde

    Au Burkina Faso, deux premiers cas de Covid-19 confirmés

    Le Monde
    Deux premiers cas de coronavirus ont été détectés au Burkina Faso, chez un couple burkinabé rentré fin février de France, a annoncé la ministre de la santé Claudine Lougué. « Les prélèvements, effectués et analysés (…), sur un couple (…) ont confirmé un ...
  • La Croix

    Coronavirus : en Italie, les prisons en ébullition

    La Croix
    Dans quelque 27 prisons italiennes, des mutineries ont déjà causé la mort d'au moins dix prisonniers depuis dimanche 8 mars. Des dizaines de détenus ont pu s'évader, certains ont été repris. i Pourquoi lire La Croix ? +. La Croix choisit dans le flot de ...
  • RTBF

    Coronavirus: ce mal qui pourrait bien… sauver des vies et changer l'économie

    RTBF
    On le sait, dans la vie, tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Cette crise du coronavirus (et la mise en pratique presque à l'extrême dans certains cas du principe de précaution), force est de constater qu'elle pourrait faire advenir des répercussions…
  • Capital.fr

    L'effondrement du pétrole menace l'Algérie d'une grave crise

    Capital.fr
    Avec la chute des cours du pétrole, "la situation est critique" pour l'économie algérienne, très dépendante des hydrocarbures. L'Algérie traverse une mauvaise passe. Avec l'effondrement récent des cours du pétrole, la situation est "critique" pour cette ...
  • Le HuffPost

    Coronavirus: Bill Gates donne 50 millions pour trouver un traitement

    Le HuffPost
    CORONAVIRUS - La fondation de Bill Gates, le père de Microsoft, dotée de 50 milliards de dollars vient de faire un don de 50 millions pour la recherche d'un traitement contre le coronavirus. Ce financement à lui seul ne suffira pas à trouver un médicament ...
  • Le Parisien

    Explosion sur un site chimique à Barcelone : au moins un mort et six blessés

    Le Parisien
    Une explosion a fait au moins un mort et six blessés dans une usine de produits chimiques à Barcelone, relate le média espagnol El Periodico. Selon le journal, la société Proquibasa, qui emploie 50 salariés entre Madrid et Barcelone, fournit des matières ...
  • Le Monde

    En Algérie, le journaliste Khaled Drareni placé sous contrôle judiciaire

    Le Monde
    La liberté, mais avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. En Algérie, Khaled Drareni a été libéré, mardi 10 mars, après trois nuits passées en garde à vue. Poursuivi pour « incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l'unité nationale » après ...
7 days ago

ACTUALITÉS

Posté par ewilliam à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Italien resté coincé avec sa sœur morte du coronavirus : quatre questions sur son SOS déchirant


Italien resté coincé avec sa sœur morte du coronavirus : quatre questions sur son SOS déchirant

Italien resté coincé avec sa sœur morte du coronavirus : quatre questions sur son SOS déchirant
00:00
Current time00:22Duration01:00
POPULATION

TOUTE L'INFO SUR

CORONAVIRUS : L'ÉPIDÉMIE QUI INQUIÈTE LA PLANÈTE

À LA LOUPE – Son message déchirant a fait le tour des réseaux sociaux. Lucas Franzese explique, dans une vidéo postée sur son compte Facebook, que lui et sa famille sont restés confinés plus de 24 heures avec la dépouille de sa sœur décédée et porteuse du coronavirus.

La vidéo dans laquelle il raconte l'histoire de sa sœur décédée après avoir contracté le coronavirus a fait le tour des réseaux sociaux et des médias. Elle a été partagée plus de 120.000 fois en l'espace de quelques heures, alors que le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, annonçait le confinement total du pays, où plus de 600 personnes ont été emportées par le nouveau virus. 

D'après le témoignage de Luca Franzese, lui et sa famille sont restés coincés dans leur domicile auprès du corps de sa sœur décédée et porteuse du coronavirus. Nous avons remonté le fil de cette vidéo et vous apportons des nouvelles de la famille. 

LIRE AUSSI

D'où provient la vidéo ?

La vidéo a été postée le dimanche 8 mars sur le compte Facebook de Luca Franzese, un coach sportif et adepte de sports de combat vivant à Naples. Il est connu dans la ville pour avoir participé à plusieurs épisodes des saisons 3 et 4 de la série italienne Gomorra

Le 8 mars à 19h50, Luca Franzese se filme à l'intérieur de son domicile. En état de désolation complète, il explique être confiné depuis 24 heures avec sa famille et le corps de sa sœur, Teresa, décédée la veille. Celle-ci présentait les symptômes du coronavirus. "Ma sœur décédée est ici avec moi et personne ne nous aide. (...) J’ai fait cette vidéo sur Facebook parce que je ne savais vraiment plus quoi faire. J’étais totalement désespéré et affolé", explique-t-il, très ému, avant de conclure :"L’Italie nous a abandonnés." 

LIRE AUSSI

Que sait-on sur les circonstances du décès ?

Lucas Franzese réalise son témoignage vidéo à l'intérieur même de la chambre où repose Teresa. Cette femme de 47 ans, souffrant d’épilepsie, est décédée le 7 mars au domicile familial, place Carlos III à Naples. "Ma sœur s'est sentie mal hier après-midi et n'a jamais repris conscience, détaille-t-il dans la vidéo. J'ai commencé à pratiquer un massage cardiaque et nous avons appelé le 118 [le numéro d'urgence en Italie, ndlr]. Elle avait une grippe avec des symptômes comparables au coronavirus avant sa mort et nous avons insisté pour faire un test." 

Sauf que les Franzese resteront sans nouvelles des services de secours ou des autorités sanitaires. Une attente interminable pour Luca qui, à bout, décide de partager son témoignage. "Tous les numéros gratuits sont bloqués, si je n'ai pas de réponse pour ce soir, je déclencherai une guerre médiatique. Je demande à tous mes amis Facebook de m'aider. Ces salauds nous ont abandonnés à nous-mêmes ! Partagez s'il vous plaît !" 

D'après l'enquête réalisée par Open Online, un média italien de fact checking, les Franzese ont pu contacter une agence funéraire napolitaine pour s'occuper du corps de Teresa. Concernant les circonstances de sa mort, cette dernière aurait souffert "d'épisodes épileptiques importants" le jour de son décès. 

LIRE AUSSI

Quelle est la situation depuis ?

Un test du coronavirus sera finalement réalisé sur la dépouille. Teresa Franzese était bien porteuse du virus Covid-19. Toute la famille est placée depuis en quarantaine et craint d'être malade. Luca avait pratiqué un bouche-à-bouche sur sa sœur. 

Dans une nouvelle vidéo, partagée le lundi 9 mars sur le compte Facebook de Francesco Emilio Borrelli, un élu du conseil régional, on aperçoit Luca filmer l'intervention de plusieurs personnes revêtues de combinaisons étanches scellant le cercueil de Teresa avant de l'emporter. 

Le lendemain, le mardi 10 mars, Francesco Emilio Borrelli filme en direct la famille en deuil. Du haut de leur balcon - en raison de leur quarantaine -, Luca Franzese et son père expliquent qu'ils sont soutenus par les habitants du quartier mais que le moment est douloureux. 

Enfin, dans une nouvelle vidéo réalisée ce mercredi 11 mars, Lucas Franzese annonce que trois membres de sa famille sont atteints du coronavirus et que les draps de sa sœur - qu'il soupçonne d'être contaminés - attendent d'être évacués à l'intérieur de sacs-poubelle placés sur le balcon. "Le cauchemar continue", conclut le napolitain. 

LIRE AUSSI

Les dispositions auraient-elles été les mêmes en France ?

En France, le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations pour la prise en charge des patients décédés infectés par le coronavirus. D'après celles-ci, "tout corps de défunt est potentiellement contaminant et les précautions standard doivent être appliquées lors de la manipulation." 

Le communiqué précise que les corps devront être enveloppés dans "une housse mortuaire étanche hermétiquement close". Le personnel funéraire ne pourra pas pratiquer d’actes de thanatopraxie et la fermeture définitive du cercueil devra avoir lieu "sans délai". Pas de veillée funéraire donc. Ces procédures sont similaires dans le cas de patients décédés de pathologie infectieuse. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

SUR LE MÊME SUJET

  • SÉRIES TÉLÉ
  • ITALIE
  • SANTÉ PUBLIQUE
  • Fausse agression de Jussie Smollett : le comédien à nouveau dans le viseur de la justice

  • "It's happening..." : le casting de "Friends" se reforme le temps d'une émission spéciale

  • Qui est Tom Payne, le héros de "Prodigal Son", la nouvelle série de TF1 ?

  • Le Festival Séries Mania annulé à cause du coronavirus

  • "Grey's Anatomy" en 16 chiffres pour marquer l'arrivée de la saison 16 sur TF1

  • "Stranger Things" saison 4 : Netflix dévoile un premier teaser avec une grosse surprise

ET AUSSI

  • À la découverte de la "vraie" maison de Juliette (sans Roméo) à Vérone

  • Délais, refus de nouveaux patients... Prendre un rendez-vous chez le dermatologue est de plus en plus compliqué

  • Une eau embouteillée devient noire après électrolyse : cette vidéo prouve-t-elle qu'elle est polluée ?

  • L'Ile-de-France s'empare du problème de la vétusté des toilettes scolaires

  • Touriste chinois mort du Coronavirus à Paris : il n'avait pas été immédiatement diagnostiqué

  • Chien testé positif à Hong Kong : nos animaux peuvent-ils contracter le coronavirus et le transmettre à l’homme ?

LIRE ET COMMENTER

Posté par ewilliam à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

IMPORTANT pour vous (ouvrez aujourd’hui) Boîte de réception x [Les Éditions J'Ose] via learnybox.com 12:10 (il y a 3 he

 

IMPORTANT pour vous (ouvrez aujourd’hui) 

Boîte de réception
x

[Les Éditions J'Ose] via learnybox.com 

12:10 (il y a 3 heures)
 
À moi

Bonjour ,

Même si vous la bourse ou la finance vous intéresse peu ou pas … vous ne pouvez pas ignorer ce signal d’alerte. 

(Notamment parce qu’il peut vous rapporter beaucoup) 

Je me suis amusé à ouvrir Les Echos l’autre jour : 

  • Jusqu’où le coronavirus peut-il entraîner le CAC 40 ? (Les Echos) 
  • Coronavirus : le commerce mondial s’effondre (Les Echos)
  • Coronavirus : chute de 50% de la billetterie des spectacles musicaux (Les Echos)
  • Coronavirus : la récession est désormais à nos portes (Les Echos)
  • Coronavirus : le risque de défaut des entreprises flambes (Les Echos)

 Krach Money : Comment toucher le JackPot avec la crise [+3000€] 

Une “Krach Money” c’est un placement méconnu du grand public qui monte en flèche lors des crises … mais que tout le monde oublie quand ça va bien. 

Et ça va bien depuis un peu trop longtemps … du moins en apparence ! 

Il y a quelques mois mon ami Fabien avait publié Krach Money, un guide complet sur comment saisir cette opportunité qu’est la crise qui éclate … mais presque personne n’a écouté ! 

Ceux qui l’ont écouté à l’époque doivent se frotter les mains ! 

Mais pour ceux qui ne sont pas encore passés à l’action, il reste encore un peu de temps pour placer vos pions sur les valeurs qui peuvent monter en flèche ! 

Avec Krach Money, vous allez par exemple apprendre : 

  • Est-ce que vous connaissez ce placement KRACH MONEY à 0,001€ qui peut apporter 1 000% de retour sur Investissement ? 
  • ​​Plus sûr que l’or : Le SECRET pour ne pas laisser la banque SAISIR votre argent en cas de crise. 3 Secrets pour mettre votre argent à l’abri des banques et des États. 
  • ​8 placements KRACH MONEY que les médias vous cachent mais qui passionnent les milliardaires.
  • ​​La Stratégie UNIQUE pour avoir une assurance anti-crise plus solide (et moins cher) que l’OR. 
  • ​​URGENT : Quels sont les 5 MOTS à dire à votre banquier pour le forcer à débloquer votre argent avant qu’il ne soit trop tard. 
  • ​​Votre argent ne peut PAS être garanti par l’État même s’il vous assure du contraire et pourquoi la BCE veut utiliser le PROTOCOLE BRRD pour geler tout votre argent en cas de crise. Si elle le fait (et elle le fera), vous pouvez être presque SÛR de ne JAMAIS revoir votre argent. 
  • ​​Pourquoi cet ancien agent de la CIA vous dit de sortir 30% de votre argent des banques dès que possible ? 
  • ​Comment gagner 1500€ … 5000€ ou même 10 000€ en moins de 60 jours avec la KRACH MONEY.

 Krach Money : je veux découvrir ces placements [Réduction Spéciale]

Si vous n’y allez pas, quelqu’un prendra votre place %FIRSTNAME%. 

Je sais que vous êtes une personne qui passe à l’action pour avoir des résultats, alors foncez ! 

A très vite,

Mikaël

 


Vous recevez cet e-mail car vous êtes référencé sur notre base de données.
Conformément à l'article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978,
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression
des données vous concernant.

Si vous souhaitez vous désinscrire, merci d'utiliser le lien suivant.

RépondreTransférer

IMPORTANT pour vous (ouvrez aujourd’hui) 

Boîte de réception
x

[Les Éditions J'Ose] via learnybox.com 

12:10 (il y a 3 heures)
 
À moi

Bonjour ,

Même si vous la bourse ou la finance vous intéresse peu ou pas … vous ne pouvez pas ignorer ce signal d’alerte. 

(Notamment parce qu’il peut vous rapporter beaucoup) 

Je me suis amusé à ouvrir Les Echos l’autre jour : 

  • Jusqu’où le coronavirus peut-il entraîner le CAC 40 ? (Les Echos) 
  • Coronavirus : le commerce mondial s’effondre (Les Echos)
  • Coronavirus : chute de 50% de la billetterie des spectacles musicaux (Les Echos)
  • Coronavirus : la récession est désormais à nos portes (Les Echos)
  • Coronavirus : le risque de défaut des entreprises flambes (Les Echos)

 Krach Money : Comment toucher le JackPot avec la crise [+3000€] 

Une “Krach Money” c’est un placement méconnu du grand public qui monte en flèche lors des crises … mais que tout le monde oublie quand ça va bien. 

Et ça va bien depuis un peu trop longtemps … du moins en apparence ! 

Il y a quelques mois mon ami Fabien avait publié Krach Money, un guide complet sur comment saisir cette opportunité qu’est la crise qui éclate … mais presque personne n’a écouté ! 

Ceux qui l’ont écouté à l’époque doivent se frotter les mains ! 

Mais pour ceux qui ne sont pas encore passés à l’action, il reste encore un peu de temps pour placer vos pions sur les valeurs qui peuvent monter en flèche ! 

Avec Krach Money, vous allez par exemple apprendre : 

  • Est-ce que vous connaissez ce placement KRACH MONEY à 0,001€ qui peut apporter 1 000% de retour sur Investissement ? 
  • ​​Plus sûr que l’or : Le SECRET pour ne pas laisser la banque SAISIR votre argent en cas de crise. 3 Secrets pour mettre votre argent à l’abri des banques et des États. 
  • ​8 placements KRACH MONEY que les médias vous cachent mais qui passionnent les milliardaires.
  • ​​La Stratégie UNIQUE pour avoir une assurance anti-crise plus solide (et moins cher) que l’OR. 
  • ​​URGENT : Quels sont les 5 MOTS à dire à votre banquier pour le forcer à débloquer votre argent avant qu’il ne soit trop tard. 
  • ​​Votre argent ne peut PAS être garanti par l’État même s’il vous assure du contraire et pourquoi la BCE veut utiliser le PROTOCOLE BRRD pour geler tout votre argent en cas de crise. Si elle le fait (et elle le fera), vous pouvez être presque SÛR de ne JAMAIS revoir votre argent. 
  • ​​Pourquoi cet ancien agent de la CIA vous dit de sortir 30% de votre argent des banques dès que possible ? 
  • ​Comment gagner 1500€ … 5000€ ou même 10 000€ en moins de 60 jours avec la KRACH MONEY.

 Krach Money : je veux découvrir ces placements [Réduction Spéciale]

Si vous n’y allez pas, quelqu’un prendra votre place %FIRSTNAME%. 

Je sais que vous êtes une personne qui passe à l’action pour avoir des résultats, alors foncez ! 

A très vite,

Mikaël

 


Vous recevez cet e-mail car vous êtes référencé sur notre base de données.
Conformément à l'article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978,
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression
des données vous concernant.

Si vous souhaitez vous désinscrire, merci d'utiliser le lien suivant.

RépondreTransférer

Posté par ewilliam à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ne croyez pas tout ce que vous entendez Boîte de réception x Opportunités technos Se dé

 

Ne croyez pas tout ce que vous entendez

Boîte de réception
x

Opportunités technos <news@p.opportunites-technos.com> Se désabonner

12:38 (il y a 2 heures)
   
À WILLIAM
Panique pandémique
Pour voir la version en ligne de cet e-mail, cliquez ici.
 
 
Pour recevoir chaque jour notre lettre d'informations,
n'oubliez pas d'ajouter news@p.opportunites-technos.com à votre carnet d'adresses.

Paris, 12 Mars 2020

∞ Ne croyez pas tout ce que vous entendez
 L'oscilloscope_ Cannabis légal


 

Depuis des mois, Olivier Delamarche répète que le château de cartes de la finance ne peut que s’effondrer.

L’effondrement des marchés ne sera pas sans conséquences sur l’économie réelle.

Protégez votre épargne maintenant et découvrez sa stratégie taillée pour la crise.



Ne croyez pas tout ce que vous entendez
Par Ray Blanco

L'Italie songe à renforcer sa quarantaine alors que le pays est déjà à l'arrêt.

Les Etats-Unis suspendent leurs vols vers l'Europe.

De nouveaux navires de croisière ont été stoppés avant d'être admis dans les ports. Et alors que ce nouveau coronavirus se propage, les pays prennent des mesures pour se protéger d'une propagation encore plus étendue.

Mais comment faire la différence entre les faits et la fiction ?

Si vous vous êtes rendu dans votre supermarché habituel, vous avez peut-être remarqué que toutes les lotions hydro-alcooliques et les lingettes désinfectantes ont disparu... de même que le savon antibactérien. Ce dernier ne fait rien contre le coronavirus. Et pourtant, la panique incite les gens à croire tout ce qu'ils entendent.

Les faits

Le Covid-19 se propage à peu près comme la grippe et le rhume classique.

Il peut se propager via des gouttelettes échangées entre les gens, par voie aérienne, lorsque quelqu'un éternue ou renifle : ces gouttelettes peuvent alors "atterrir" sur la bouche et le nez de quelqu'un d'autre lorsqu'il respire.

Il peut également se propager par contact si quelqu'un touche un objet porteur du virus, puis porte la main à la bouche, au nez ou, potentiellement, aux yeux.

Une fois en contact avec les tissus humains, le virus se lie à un type de récepteur cellulaire appelé ACE2 [NdlR : ou enzyme de conversion 2], via lequel il pénètre dans la cellule qu'il prend en otage afin de se reproduire.

L'épidémie actuelle de coronavirus a infecté bien plus de personnes, et provoqué de décès, que toute autre épidémie antérieure.

Un pourcentage considérable de patients succombe. Il est trop tôt pour bien cerner le taux de létalité, mais le chiffre pourrait atteindre les 3,4 %. C'est du moins l'estimation produite par l'Organisation Mondiale de la Santé, en date du 3 mars 2020.

C'est probablement un chiffre trop élevé, mais il faudra du temps pour le déterminer.

La bonne nouvelle, c'est qu'il pourrait être bien plus faible. Il est possible que le virus infecte un plus grand nombre de personnes que les chiffres publiés, mais sans produire de symptômes. C'est peut-être le cas – particulièrement – pour le segment le plus jeune de la population, où l'on recense peu de décès à ce jour.

Les décès concernent presque totalement des patients âgés.

A cet égard, le Covid-19 pourrait être similaire à la grippe, qui provoque le décès de dizaines de milliers de personnes chaque année, mais a tendance à ne le faire qu'avec des patients âgés, atteints de maladies chroniques, ou dont le système immunitaire est affaibli.

L'amplification médiatique

Au cours des premières semaines suivant l'identification du Covid-19, les médias et les marchés ont largement dédaigné ses effets. Peut-être que l'on a pensé que cette maladie resterait cantonnée au centre de la Chine continentale.

Peut-être que l'on a pensé que ce n'était qu'un "replay" du SRAS, du MERS ou du virus Ebola, qui se sont dissipés au bout de quelques mois.

Mais ce coronavirus est très infectieux, et nous vivons à une ère où les déplacements et les échanges commerciaux internationaux sont rapides et intensifs. Un virus de ce type peut facilement franchir les frontières et se transformer en pandémie planétaire.

On peut avoir eu de la chance à 100 reprises, mais il suffit d'un seul coup de malchance pour se retrouver avec une situation grave sur les bras.

Alors que le virus se propage au-delà des frontières, la couverture médiatique commence à ressembler à la bande-annonce d'un film de zombies. La source (la chauve-souris) et la zone géographique (la Chine) évoquent étonnamment le film Contagion, sorti en 2011. La scène finale révèle comment une maladie infectieuse mortelle se propage... d'une chauve-souris à un cochon puis à l'homme, via lequel elle prend le chemin des Etats-Unis.

Comme dans le film, il est possible que le virus ait été introduit sans intervention humaine, qu'il ait sauté d'une espèce à l'autre jusqu'à atteindre des humains dans un marché couvert de Wuhan.

Mais il est également possible qu'il se soit échappé accidentellement d'un laboratoire, dans la zone dédiée à l'étude de ces maladies, peut-être en infectant un chercheur à son insu. En ce moment, nous ne pouvons en être sûr.

Quelle que soit la source, les effets restent les mêmes. Certains experts affirment que cela va se transformer en pandémie mondiale qui tuera des millions de personnes. D'autres avancent des perspectives plus optimistes.

Nous avons assisté à des mises en quarantaine inédites en Chine, suivies de mesures semblables dans d'autres pays où le virus se propage d'une région à l'autre.

Ce qu'il faut retenir : Il y a toutes les raisons de rester attentif au coronavirus, mais prenez des mesures avisées. Prenez avec des pincettes ce que racontent les médias et vérifiez toujours les faits.

Pour accéder aux dernières actualisations, allez sur le site de l'OMS.

Les médias ne s'intéressent qu'au nombre de clics et de vues, mais l'OMS a tout intérêt à faire en sorte que les gens ne contractent pas le Covid-19.


 


L'oscilloscope_ L'oscilloscope_ Cannabis légal

C'est de loin l'une des pires semaines pour l'indice cannabis nord-américain qui perd presque 25 %. Nul point vert ne surnage dans l'océan de rouge de la semaine. La série noire continue pour le secteur de l'or vert.

Green Growth Brands (GGB) perd 50 % de sa valeur pour atteindre 28 MC$ de capitalisation, alors que l'entreprise a réalisé 21 MC $ au T2 2020 présenté cette semaine, soit une hausse de plus de 65 % par rapport au T1. On peut donc estimer que l'entreprise réalisera un chiffre d'affaires entre 60 M$ et 80 M$ et que sa marge opérationnelle va dans le bon sens (30 % au T2). Pourquoi cette chute alors ? Ce sont les liquidités de l'entreprise qui inquiètent. GGB vend sa filiale CBD (la moitié de son chiffre), restructure sa dette et lève encore un peu de capital pour se concentrer sur la partie retail multi-Etats.

Harvest Health (HARV) perd presque 40%. Elle vient d'annoncer qu'elle levait 100 M$ de capital auprès d'investisseurs privés et a également officialisé le rachat d'Interurban Capital Group, un acteur qui opère la chaîne de 10 dispensaires Have a Heart (et 7 en préparation), pour 85 M$ en cash en en actions. Ce sont des nouvelles qui auraient fait bondir les cours voici un an, mais sont désormais accueillies avec défiance par les investisseurs.

Il semble que certaines entreprises américaines de cannabis soient décidées à reproduire les mêmes erreurs que leurs condisciples canadiennes, à savoir une course à la taille par l'endettement. L'expérience de Trulieve (TRUL), la star floridienne du secteur, montre pourtant qu'il vaut mieux se concentrer sur un État et devenir profitable avant d'essayer de s'attaquer aux autres.

Côté canadien, nous assistons à un mouvement inverse. En effet, Canopy Growth, de son côté, est en train de fermer des serres pour ajuster sa production aux besoins réels du marché et réduire ses coûts pour devenir enfin profitable. E. R.


*** Alerte PEA ***

Avez-vous ces trois valeurs en portefeuille ?

Découvrez les valeurs "toxiques" qui pourraient nuire à votre PEA en 2020 : à éviter absolument ! 

Pour recevoir votre Rapport exclusif contenant tous les détails, cliquez ici


 
Ajoutez news@opportunites-technos.com
à votre carnet d'adresses pour être sûr de recevoir tous nos mails.
OPPORTUNITES-TECHNOS.COM
 
   
Publications AGORA © Tous droits réservés 2020
  Vous recevez ce mail car vous êtes abonné à Opportunités Technos (anciennement La Quotidienne de la Croissance), publiée par Publications Agora France SARL. © Tous droits réservés 2020.

Les informations contenues dans Opportunités Technos sont uniquement données à titre informatif. Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d'achat ou de vente de valeurs mobilières qu'il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité d'Opportunités Technos, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun. Nous conseillons à nos lecteurs de consulter, avant d'investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.

Les informations vous concernant font l'objet d'un traitement informatique destiné à l'envoi de cette newsletter gratuite. Vos données sont conservées en conformité avec les directives de la CNIL. Comme Opportunités Technos est financée grâce aux abonnements pour nos services, vous avez accepté recevoir des messages publicitaires pour promouvoir nos meilleures idées d'investissement.

Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité et d'effacement de vos données ou encore de limitation de traitement, en écrivant aux Publications Agora – 116 bis, avenue des Champs Elysées 75008 Paris – service-clients@publications-agora.fr. Politique de confidentialité.

Vous souhaitez vous désabonner ? cliquez ici

PUBLICATIONS AGORA FRANCE est une société à responsabilité limitée de presse au capital de 42 944,88 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 399 671 809, dont le siège social est 116 bis, avenue des Champs Elysées 75008 Paris. Numéro de TVA intracommunautaire FR 88399671809.

 
 
 
RépondreTransférer

Posté par ewilliam à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Panique pandémique Pour voir la version en ligne de cet e-mail, cliquez ici. Pour recevoir chaque jour notre lettre d'infor

Ne croyez pas tout ce que vous entendez

Boîte de réception
x

Opportunités technos <news@p.opportunites-technos.com> Se désabonner

12:38 (il y a 2 heures)
   
À WILLIAM
Panique pandémique
Pour voir la version en ligne de cet e-mail, cliquez ici.
 
 
Pour recevoir chaque jour notre lettre d'informations,
n'oubliez pas d'ajouter news@p.opportunites-technos.com à votre carnet d'adresses.

Paris, 12 Mars 2020

∞ Ne croyez pas tout ce que vous entendez
 L'oscilloscope_ Cannabis légal


 

Depuis des mois, Olivier Delamarche répète que le château de cartes de la finance ne peut que s’effondrer.

L’effondrement des marchés ne sera pas sans conséquences sur l’économie réelle.

Protégez votre épargne maintenant et découvrez sa stratégie taillée pour la crise.



Ne croyez pas tout ce que vous entendez
Par Ray Blanco

L'Italie songe à renforcer sa quarantaine alors que le pays est déjà à l'arrêt.

Les Etats-Unis suspendent leurs vols vers l'Europe.

De nouveaux navires de croisière ont été stoppés avant d'être admis dans les ports. Et alors que ce nouveau coronavirus se propage, les pays prennent des mesures pour se protéger d'une propagation encore plus étendue.

Mais comment faire la différence entre les faits et la fiction ?

Si vous vous êtes rendu dans votre supermarché habituel, vous avez peut-être remarqué que toutes les lotions hydro-alcooliques et les lingettes désinfectantes ont disparu... de même que le savon antibactérien. Ce dernier ne fait rien contre le coronavirus. Et pourtant, la panique incite les gens à croire tout ce qu'ils entendent.

Les faits

Le Covid-19 se propage à peu près comme la grippe et le rhume classique.

Il peut se propager via des gouttelettes échangées entre les gens, par voie aérienne, lorsque quelqu'un éternue ou renifle : ces gouttelettes peuvent alors "atterrir" sur la bouche et le nez de quelqu'un d'autre lorsqu'il respire.

Il peut également se propager par contact si quelqu'un touche un objet porteur du virus, puis porte la main à la bouche, au nez ou, potentiellement, aux yeux.

Une fois en contact avec les tissus humains, le virus se lie à un type de récepteur cellulaire appelé ACE2 [NdlR : ou enzyme de conversion 2], via lequel il pénètre dans la cellule qu'il prend en otage afin de se reproduire.

L'épidémie actuelle de coronavirus a infecté bien plus de personnes, et provoqué de décès, que toute autre épidémie antérieure.

Un pourcentage considérable de patients succombe. Il est trop tôt pour bien cerner le taux de létalité, mais le chiffre pourrait atteindre les 3,4 %. C'est du moins l'estimation produite par l'Organisation Mondiale de la Santé, en date du 3 mars 2020.

C'est probablement un chiffre trop élevé, mais il faudra du temps pour le déterminer.

La bonne nouvelle, c'est qu'il pourrait être bien plus faible. Il est possible que le virus infecte un plus grand nombre de personnes que les chiffres publiés, mais sans produire de symptômes. C'est peut-être le cas – particulièrement – pour le segment le plus jeune de la population, où l'on recense peu de décès à ce jour.

Les décès concernent presque totalement des patients âgés.

A cet égard, le Covid-19 pourrait être similaire à la grippe, qui provoque le décès de dizaines de milliers de personnes chaque année, mais a tendance à ne le faire qu'avec des patients âgés, atteints de maladies chroniques, ou dont le système immunitaire est affaibli.

L'amplification médiatique

Au cours des premières semaines suivant l'identification du Covid-19, les médias et les marchés ont largement dédaigné ses effets. Peut-être que l'on a pensé que cette maladie resterait cantonnée au centre de la Chine continentale.

Peut-être que l'on a pensé que ce n'était qu'un "replay" du SRAS, du MERS ou du virus Ebola, qui se sont dissipés au bout de quelques mois.

Mais ce coronavirus est très infectieux, et nous vivons à une ère où les déplacements et les échanges commerciaux internationaux sont rapides et intensifs. Un virus de ce type peut facilement franchir les frontières et se transformer en pandémie planétaire.

On peut avoir eu de la chance à 100 reprises, mais il suffit d'un seul coup de malchance pour se retrouver avec une situation grave sur les bras.

Alors que le virus se propage au-delà des frontières, la couverture médiatique commence à ressembler à la bande-annonce d'un film de zombies. La source (la chauve-souris) et la zone géographique (la Chine) évoquent étonnamment le film Contagion, sorti en 2011. La scène finale révèle comment une maladie infectieuse mortelle se propage... d'une chauve-souris à un cochon puis à l'homme, via lequel elle prend le chemin des Etats-Unis.

Comme dans le film, il est possible que le virus ait été introduit sans intervention humaine, qu'il ait sauté d'une espèce à l'autre jusqu'à atteindre des humains dans un marché couvert de Wuhan.

Mais il est également possible qu'il se soit échappé accidentellement d'un laboratoire, dans la zone dédiée à l'étude de ces maladies, peut-être en infectant un chercheur à son insu. En ce moment, nous ne pouvons en être sûr.

Quelle que soit la source, les effets restent les mêmes. Certains experts affirment que cela va se transformer en pandémie mondiale qui tuera des millions de personnes. D'autres avancent des perspectives plus optimistes.

Nous avons assisté à des mises en quarantaine inédites en Chine, suivies de mesures semblables dans d'autres pays où le virus se propage d'une région à l'autre.

Ce qu'il faut retenir : Il y a toutes les raisons de rester attentif au coronavirus, mais prenez des mesures avisées. Prenez avec des pincettes ce que racontent les médias et vérifiez toujours les faits.

Pour accéder aux dernières actualisations, allez sur le site de l'OMS.

Les médias ne s'intéressent qu'au nombre de clics et de vues, mais l'OMS a tout intérêt à faire en sorte que les gens ne contractent pas le Covid-19.


 


L'oscilloscope_ L'oscilloscope_ Cannabis légal

C'est de loin l'une des pires semaines pour l'indice cannabis nord-américain qui perd presque 25 %. Nul point vert ne surnage dans l'océan de rouge de la semaine. La série noire continue pour le secteur de l'or vert.

Green Growth Brands (GGB) perd 50 % de sa valeur pour atteindre 28 MC$ de capitalisation, alors que l'entreprise a réalisé 21 MC $ au T2 2020 présenté cette semaine, soit une hausse de plus de 65 % par rapport au T1. On peut donc estimer que l'entreprise réalisera un chiffre d'affaires entre 60 M$ et 80 M$ et que sa marge opérationnelle va dans le bon sens (30 % au T2). Pourquoi cette chute alors ? Ce sont les liquidités de l'entreprise qui inquiètent. GGB vend sa filiale CBD (la moitié de son chiffre), restructure sa dette et lève encore un peu de capital pour se concentrer sur la partie retail multi-Etats.

Harvest Health (HARV) perd presque 40%. Elle vient d'annoncer qu'elle levait 100 M$ de capital auprès d'investisseurs privés et a également officialisé le rachat d'Interurban Capital Group, un acteur qui opère la chaîne de 10 dispensaires Have a Heart (et 7 en préparation), pour 85 M$ en cash en en actions. Ce sont des nouvelles qui auraient fait bondir les cours voici un an, mais sont désormais accueillies avec défiance par les investisseurs.

Il semble que certaines entreprises américaines de cannabis soient décidées à reproduire les mêmes erreurs que leurs condisciples canadiennes, à savoir une course à la taille par l'endettement. L'expérience de Trulieve (TRUL), la star floridienne du secteur, montre pourtant qu'il vaut mieux se concentrer sur un État et devenir profitable avant d'essayer de s'attaquer aux autres.

Côté canadien, nous assistons à un mouvement inverse. En effet, Canopy Growth, de son côté, est en train de fermer des serres pour ajuster sa production aux besoins réels du marché et réduire ses coûts pour devenir enfin profitable. E. R.


*** Alerte PEA ***

Avez-vous ces trois valeurs en portefeuille ?

Découvrez les valeurs "toxiques" qui pourraient nuire à votre PEA en 2020 : à éviter absolument ! 

Pour recevoir votre Rapport exclusif contenant tous les détails, cliquez ici


 
Ajoutez news@opportunites-technos.com
à votre carnet d'adresses pour être sûr de recevoir tous nos mails.
OPPORTUNITES-TECHNOS.COM
 
   
Publications AGORA © Tous droits réservés 2020
  Vous recevez ce mail car vous êtes abonné à Opportunités Technos (anciennement La Quotidienne de la Croissance), publiée par Publications Agora France SARL. © Tous droits réservés 2020.

Les informations contenues dans Opportunités Technos sont uniquement données à titre informatif. Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d'achat ou de vente de valeurs mobilières qu'il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité d'Opportunités Technos, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d'investissement inopportun. Nous conseillons à nos lecteurs de consulter, avant d'investir, un courtier ou conseiller financier indépendant agréé.

Les informations vous concernant font l'objet d'un traitement informatique destiné à l'envoi de cette newsletter gratuite. Vos données sont conservées en conformité avec les directives de la CNIL. Comme Opportunités Technos est financée grâce aux abonnements pour nos services, vous avez accepté recevoir des messages publicitaires pour promouvoir nos meilleures idées d'investissement.

Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité et d'effacement de vos données ou encore de limitation de traitement, en écrivant aux Publications Agora – 116 bis, avenue des Champs Elysées 75008 Paris – service-clients@publications-agora.fr. Politique de confidentialité.

Vous souhaitez vous désabonner ? cliquez ici

PUBLICATIONS AGORA FRANCE est une société à responsabilité limitée de presse au capital de 42 944,88 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 399 671 809, dont le siège social est 116 bis, avenue des Champs Elysées 75008 Paris. Numéro de TVA intracommunautaire FR 88399671809.

 
 

Posté par ewilliam à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ce message n’est pas lisible ? Consultez sa version en ligne La newsletter "L'info économique" vous est offerte par Welcome Me

 

Coronavirus: le gouvernement organise la lutte contre l'épidémie qui a contaminé le ministre de la culture Franck Riester

Boîte de réception
x

Challenges <quotidien@ml.decouverte.challenges.fr> Se désabonner

13:00 (il y a 2 heures)
 
À moi

Posté par ewilliam à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DE GOOGLE - LES ALERTES DE LA CHINE -

Environ 202 000 000 résultats (0,48 secondes) 

Posté par ewilliam à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]